Trous coronaux dans le Soleil

trous solaire               Trous coronaux dans le Soleil

 

Phénomène du 15 Juillet 2019

Ce qui est nommé les « coronal holes », c’est-à-dire les trous coronaux du Soleil, sont une fracture du Soleil comme les fissures de la Terre.
Ces trous coronaux sur le Soleil sont de plus en plus vastes. Ils ont commencé à apparaître en 2009, c’est gigantesque !!  Leurs apparitions traduit  un changement important d'émission de radiations du Soleil ainsi qu'une transformation en cours de cet astre, ainsi cela aboutit donc à une mutation planétaire. Jusqu’à présent nous connaissons les éruptions solaires, mais celles-ci sont beaucoup moindre, beaucoup moins impactant que celles issues  des trous coronaux. 

Ces trous coronaux ont des rayonnements, des vents solaires avec des charges électroniques de protons qui s’échappent de ces trous, elles arrivent dans l’atmosphère de la Terre et ainsi permettent aux rayonnements cosmiques, de pénétrer beaucoup plus profondément.

Les énergies cosmiques pénètrent par vagues dans ce monde et les vents solaires (flux de plasma) sortant de ces trous coronaux qui sont des fissures dans le soleil. Ils produisent des tempêtes géomagnétiques, chargées de particules de protons, d’électrons, de noyaux d’hélium, de charges électroniques, d'ions, ces particules arrivent dans l’atmosphère de la Terre.

La magnétosphère est un bouclier clôturant, devient de plus en plus mince et la ionosphère ne filtre plus. L’état le plus commun du vent solaire est un vent de vitesse lente, avec des vitesses d’environ 400 kilomètres par seconde. Par contre les trous coronaux produisent un vent solaire à haute vitesse, allant de 500 à 1000 kilomètres par seconde.

A chaque fois que des trous coronaux s'ouvrent dans le Soleil, la vitesse des vents solaires augmentent, voir ils doublent, puis ces vents nous arrivent beaucoup plus vite et ils s’infusent sur la Terre, aussi de plus en plus vite et plus profondément. Cette vitesse élevée leur confère une énergie cinétique importante, elle leur permet, par chocs, d’exciter ou d’ioniser les atomes de la haute atmosphère.

Les électrons ainsi libérés se recombinent rapidement avec les noyaux.Tous les électrons retombent alors en cascade sur les niveaux d’énergie basse créant par là des bains d'énergies ionisantes. Ces bains ionisants, irradient et entourent la Terre toute entière. On observe alors une sorte de «soupes» d'électrons extrêmement actifs, dans lesquelles «baignent» des ions ou des noyaux atomiques.

L’intensité du rayonnement cosmique a pour particularité de créer une excitation biologique du noyau cristallin de la Terre, comme celui de notre ADN. Cette excitation produit comme résultat le réveil de la Terre et ses Consciences. 


Notre physiologie biologique cellulaire vit alors une mutation ou les sensations de cuisson, de feu intérieur, d’irradiations de pénétration de la lumière et autres manifestations, vont s'intensifier. Il y a des allumages qui se vivent en l'Homme à différents niveaux selon les avancées, les alchimies, les degrés de fusions réalisés.

Il y a des expansions de conscience vers les sphères de l'Unité qui se vivent. La Vibration de notre système cellulaire alors change. Cela qui nous rend imperméable à tout ce qui essaye de nous empêcher et de vivre notre Unité.

Les perceptions Vibratoires à vivre sont extrêmement puissantes à endosser dans notre intériorité, et cela aussi bien au niveau de la Couronne Radiante de la tête, que de la Couronne radiante du Cœur.

L'enfermement a crée un déséquilibre entre les électrons et les protons, pas seulement dans nos atomes mais d’une manière générale de la vie. Les protons, on les avaient uniquement quand y avaient des éjections de masse coronale mais maintenant que les voiles, les dômes électromagnétiques s'effondrent, l'équilibre et l'Unité au sein de la vie sont de retour.

Ce processus conduit à la Résurrection, pas seulement de l’Esprit mais aussi de la chair.